Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  floraison le Jeu 12 Fév - 23:26

(...) Avez-vous jamais trouvé une certitude dans vos rapports humains ?(…) Nous désirons cet appaisement lorsque nous aimons et que nous voulons qu'on nous aime en retour ; mais deux personnes peuvent-elles s'aimer lorsque chacune d'elles est à la recherche de sa propre sécurité, selon sa voie particulière ? On ne nous aime pas, parce que nous ne savons pas aimer.
Qu'est-ce que l'amour ? Ce mot est si galvaudé et corrompu, que je n'ose à peine le prononcer (…) L'amour pourrait bien être l'ultime solution à toutes les difficultés des hommes entre eux, à leurs problèmes, à leur peine, mais comment nous y prendre pour savoir ce que c'est ? En le définissant ? L'Eglise le définit d'une façon, la société d'une autre, et il y a, en outre, toutes sortes de déviations et de perversions : adorer quelqu'un, coucher avec quelqu'un, échanger des émotions, vivre en compagnie, est-ce cela que nous appelons l'amour ? Mais oui, c'est bien cela, et ces émotions sont, malheureusement si personnelles, si sensuelles, si limitées, que les religions se croient tenues de proclamer l'existence d'un amour transcendental.
En ce qu'elles appellent l'amour humain, elles constatent du plaisir, de la jalousie, un désir de s'affirmer, de posséder, de capter, de dominer, d'intervenir dans la pensée d'autrui, et voyant toute cette complexité, elles affirment qu'existe un autre amour, divin, sublime, infrangible, impollué.
Des hommes saints partout dans le monde soutiennent que regarder une femme est mal ; qu'il est impossible de se rapprocher de Dieu si l'on prend plaisir à des rapports sexuels ; et, ce faisant, ils refoulent leurs désirs qui les dévorent. En niant la sexualité, ils se bouchent les yeux et s'arrachent la langue, car ils nient toute la beauté de la terre. Ils ont affamé leur cœur et leur esprit (…)
Peut-on diviser l'amour en amour sacré et profane, divin et humain, ou est-il indivisible ?(…) Lorsque l'on dit : « Je t'aime », est-ce que cela exclue l'amour pour d'autres ? L'amour est-il personnel ou impersonnel ? Moral ou immoral ? Est-il réservé à la famille ? Et si l'on aime l'humanité, peut-on aimer une personne ? Est-ce un sentiment ? Une émotion ? Un palisir ? Un désir ?
Toutes ces questions indiquent, n'est-ce pas, que nous avons des idées au sujet de l'amour, des idées sur ce qu'il devrait être ou ne pas être (…)

Je me dis : « Commence par te vider de cette confusion ; alors peut-être découvriras-tu ce qu'est-l'amour par le truchement de ce qu'il n'est pas. »
L'Etat nous dit d'aller tuer par amour de la patrie. Est-ce cela l'amour ? La religion nous dit de renoncer à notre sexualité par amour pour Dieu. Est-ce cela l'amour ? (…)

Vous prétendez aimer votre femme (…) Vous avez besoin de cette femme qui vous a donné son corps, ses émotions, ses encouragements, un certain sens de sécurité et de bien-être. Puis, elle se détourne de vous, par ennui, ou pour partir avec quelqu'un, et tout votre équilibre est détruit. Ce désagrément, vous l'appelez jalousie ; il comporte une souffrance, une inquiétude, de la haine, de la violence. Ce qu'en réalité vous dites à votre femme c'est : « Quand vous m'appartenez je vous aime, dès l'instant que vous ne m'appartenez plus je vous hais. Tant que je peux compter sur vous pour satisfaire mes exigences, sexuelles et autres, je vous aime ; dès que vous cessez de me fournir ce que je demande, vous me déplaisez. » Voici crées en vous deux antagonismes et un sens de séparation qui excluent l'amour. Si, cependant, vous pouvez vivre avec votre femme sans que la pensée crée ces états contradictoires, sans entretenir en vous-mêmes ces perpétuelles querelles, alors peut-être, peut-être, saurez-vous ce qu'est l'amour, et vous serez libre, et elle le sera aussi, car nous sommes esclaves de la personne dont dépendent nos plaisirs. Ainsi lorsqu'on aime, il faut être libre, non seulement de l'autre personne, mais par rapport à soi (...)

Ne savez-vous pas ce que veut dire aimer réellement une personne, sans haine, ni jalousie, ni colère, sans vouloir vous mêler de ce qu'elle fait ou pense, sans condamnation ni comparaison ? (…) Lorsqu'on aime, compare-t-on ? Lorsqu'on aime de tout son cœur, de tout son corps, de son être entier, compare-t-on ? (…)

Lorsque les parents éduquent leurs enfants en vue de les adpater à la société, ils perpétuent les conflits, les guerres, la brutalité. Est-ce cela que vous appelez protection et amour ? Protéger l'enfance avec amour, c'est se comporter à la façon du jardinier qui soigne ses plantes, les arrose, étudie avec douceur et tendresse leurs besoins, le sol qui leur convient le mieux (…)
Lorqu'on perd un être aimé, on verse des larmes. Sont-elles pour vous, ou pour la personne qui vient de mourir ? (…) Pleurer sur soi, est-ce de l'amour ?

(…) Vous verrez que la peur n'est pas l'amour, que la jalousie n'est pas l'amour, que la possession et la domination ne sont pas l'amour, que la responsabilité et le devoir ne sont pas l'amour, que se prendre en pitié n'est pas l'amour, que la grande souffrance de ne pas être aimé n'est pas l'amour. L'amour n'est pas plus l'opposé de la haine que l'humilité n'est l'opposé de la vanité. Si donc vous pouvez éliminer toutes choses, non par la force mais en les faisant disparaître à la façon dont la pluie lave les feuilles chargées de la poussière de nombreuses journées, peut-être rencontrerez-vous cette étrange fleur à laquelle, toujours, les hommes aspirent.
Tant que vous n'aurez pas d'amour, non en petite dose mais en grande abondance, tant que vous n'en serez pas remplis, le monde ira vers des désastres. Vous savez cérébralement que l'unité de l'homme est essentielle et que l'amour est la seule voie. Mais qui vous apprendra à aimer ? Est-ce qu'aucune autorité, aucune méthode, aucun système vous diront comment aimer ? Si qui que ce soit vous le dit, ce n'est pas l'amour (…)

Peut-on entrer en contact avec l'amour sans discipline, ni impositions, ni livres sacrés, ni le secours de guides spirituels, et même sans l'intervention de la pensée ? Le rencontrer en somme, à la façon dont on aperçoit soudain un beau coucher de soleil ? Une chose me semble-t-il est nécessaire à ce sujet : une passion sans motif, une passion non engagée, et qui ne soit pas d'ordre sensuel. Ne pas connaître cette qualité de passion c'est ne pas savoir ce qu'est l'amour, car l'amour ne peut prendre naissance que dans un total abandon de soi. Rencontrer l'amour sans l'avoir cherché est la seule façon de le trouver : le rencontrer sans s'y attendre (…)

L'amour est toujours neuf, frais, vivant. Il n'a pas d'hier et pas de lendemain. Il est au delà des mêlées qu'engendre la pensée. Seul l'esprit innocent sait ce qu'est l'amour (…)

Aller au delà de la pensée et du temps, c'est se rendre compte qu'il existe une autre dimmension qui s'apelle l'amour. Ne sachant pas comment atteindre cette source extraordinaire, que faites-vous ? Rien, n'est-ce pas ? Absolument rien. Dans ce cas, vous voilà intérieurement complètement silencieux. Comprenez-vous ce que cela veut dire ? Cela veut dire que vous ne cherchez plus, que vous ne désirez plus, que vous ne poursuivez plus rien, bref, qu'il n'y a plus de centre du tout. Alors l'amour est là.

Tiré du livre “Se libérer du connu” de Jiddhu Krishnamurti, ed.Stock+Plus
Répondre à votre messageSupprimer le message

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  floraison le Jeu 12 Fév - 23:27

Je répondrais par ce texte que j'ai canalisé il y a un an de ça:

"Lorsque vous aimez, souvent vous pensez que cela vous confère des droits sur l’autre, un droit de regard sur sa vie.

Sachez que rien n’est plus faux.

L’amour véritable est celui qui pousse à laisser partir l’autre si telle est son envie, le pousser à faire des choix qui ne nous plaisent pas forcément si telle est la voie de son évolution.
L’amour doit se vivre dans une notion de respect total de la liberté de l’autre, sans quoi il ne s’agit pas d’amour mais d’amour-propre.

Vous saurez que vous aimez lorsque vous n’aurez plus besoin de gestes de la part de l’autre pour entretenir cet amour, quand vous accepterez tous ses actes, même s’ils ne vous conviennent pas.

L’amour ne peut exister sans la liberté.
La présence de chacun dans le couple doit toujours être un libre choix, à chaque seconde.

Il ne s’agit pas de vous imposer quoi que ce soit si cela vous fait souffrir, mais si cela vous fait souffrir, alors sachez juste qu’il ne s’agit pas d’amour véritable.

Vous pouvez l’accepter car le jour arrive où vous serez baignés dans l’amour divin et vous ne saurez alors plus vivre l’amour autrement que de cette façon.

AIMEZ-VOUS VRAIMENT"

par Nathalie AngelHier à 18:12

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  floraison le Jeu 12 Fév - 23:28

En raisonnance a ce texte de krishnamurti , j'ai la certitude qu'aimer est trouver la Paix intérieure *
Quand on aime et respecte toute vie ,on ne se pose pas de question
On n'attend rien on AIME l'âme le coeur et l'esprit grands ouverts **
Je ne crois pas que l'amour physique quand on est dans l'état d'amour inconditionnel soit un problème
Dans notre société Occidental ou l'éducation nous enferme le sex est un problème
dans l'esprit d'éveil l'amour étant inconditionnel n'a plus a se confronter a l'ego donc plus de jalousie !plus d'envie!tout ces conditionnements qui étriques l'esprit et l'évolution des êtres vers l'amour et la paix **
On peut atteindre ce niveau par la méditation l'apprentissage en douceur une rééducation de la conscience il nous faut a un moment comprendre que nous devons , désapprendre !
Parceque nous sommes humains ,des êtres en évolution*** nous pouvons avoir un feeling plus ou moins fort pour un frère ou soeur et que celui -ci devienne notre compagnon de route le plus proche ***
Mais pour que chacun puisse évoluer il faut se sentir libre *
L'amour ne peut être tuer !l'amour est donner pas prendre ni enlever!
L'amour est vie*
Quand un couple en vient a se séparer ,ce devrait être toujours avec respect et amour*
C'est que nous sommes appelés a évoluer autrement **
Nous ne sommes pas encore dans un temps ou nous nous édifions les uns les autres nous sommes sur la voie !elle est escarpée étroite **
Certains êtres émettent des ondes plus basses et sont plus négatifs *leur envoyer de la lumière est la meilleur chose a faire***
Nous n'évoluons pas tous au mêm rythme **
Nous sommes tous liés ***
Mais en Occcident on a beaucoup de mal a le reconnaitre *
Pour finir et ne pas trop vous ennuyer je dirais humblement j'aime sans compter sans jalousie sans rien attendre en retour
Je ne vois que la lumière
C'est comme une note qui me porte me transporte une vibration qui parcourt le corps *l'âme*et l'esprit *cette note je le sais le sent c'est
L'AMOUR*** ilui seul apporte bonheur et joie **
Merci Lise pour ce texte tendresse infinie envers tous ***ananda

Ananda Gloze

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  floraison le Jeu 12 Fév - 23:29

ce texte est vraiment interpellant
c'est vrai qu'il faut nous poser les bonnes questions
et y mettre les réponses justes, sans détours
et ce texte pose les bonnes question à la fois de façon personnelle
et à la fois de la façon sociétale et spirituelle

Chantal

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  floraison le Jeu 12 Fév - 23:31

en ces temps de Saint Valentin ... ce texte fait réflechir sur l'amour mais aussi le bonheur ...

voici un début de" méditation" que je fais sur mon blog et que j'aimerais partager avec vous

http://michel1955.blogspot.com/2009/02/saint-valentin-fete-lamour-ou-faites.html

amitiés

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  floraison le Jeu 12 Fév - 23:32

je viens vous inviter à réfléchir sur ce texte et le commenter

bon dimanche à vous tous amis présents et à venir

Lise

sunny

Revenir en haut Aller en bas

1ère lettre de Saint Paul aux Corinthiens

Message  Admin le Dim 15 Fév - 14:36

L'amour est patient, l'amour est serviable, l'amour n'est pas envieux, il ne se vante pas, il ne se gonfle pas d'orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il n'est pas intéressé, il ne s'emporte pas, il n'entretient pas de rancune, il ne se réjouit pas de voir l'autre dans son tort, mais il se réjouit avec celui qui a raison ; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. L'amour ne passera jamais. (1ère lettre de Saint Paul aux Corinthiens 12, 4-8

Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  Tâm Chân Hanh le Lun 16 Fév - 1:39

c'est une très belle chanson de Francoise Hardy, elle parle plutôt d'Amitié
mais après tout quelle est la difference ?

http://www.youtube.com/watch?v=hkCQKvwLCFw&eurl=http://michel1955.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  karma dam tcheu dad reun le Lun 16 Fév - 14:09

L'amour change tout

Le devoir sans amour nous rend acharné
La responsabilité sans amour nous rend impitoyable
La justice sans amour nous rend dur
La vérité sans amour nous rend critique
L'intelligence sans amour nous rend rusé
La gentillesse sans amour nous rend hypocrite
L'ordre sans amour donne un esprit étroit
L'honneur sans amour nous rend orgueilleux
La possession sans amour nous rend avare
La foi sans amour nous rend fanatique
La vie sans amour est sans valeur
Anonyme

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  Tâm Chân Hanh le Lun 16 Fév - 21:01

Tres beau poème Thudie ... et merci soeur amie pour avoir pu passer la vidéo de Francoise Hardy, Flo m'avait bien dit de regarder sur la Faq... mais moi l'informatic Evil or Very Mad ... tac-toc, c'est pas mon grain de riz, Mad Mad ou plutot il me faut cultiver la patience !!!

Revenir en haut Aller en bas

Krishnamurti

Message  sunyata le Mer 18 Fév - 10:51

Bon ben je vais peut-être lancer un pavé dans la mare mais......je n'accroche pas avec Krishnamurti...J'ai l'impression qu'il est comme une personne dans une ile paradisiaque, décrivant toutes les belles choses qu'il y voir, le bonheur qu'il ressent, mais sans jamais indiquer le chemin pour y arriver....Par rapport au Bouddha qui lui a donné des tonnes de méthodes pour pouvoir suivre le chemin que lui.

Je ne connais pas son histoire mais quelqu'un m'a dit qu'ilm était un éveillé "sauvage", c'est à dire qu'il n'aurait pas lui même suivi d'enseignement, ce qui expliquerait qu'il ne puisse pas en donner....

Qu'est ce que vous en pensez ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  Admin le Mer 18 Fév - 20:36

sunyata a écrit:Bon ben je vais peut-être lancer un pavé dans la mare mais......je n'accroche pas avec Krishnamurti...J'ai l'impression qu'il est comme une personne dans une ile paradisiaque, décrivant toutes les belles choses qu'il y voir, le bonheur qu'il ressent, mais sans jamais indiquer le chemin pour y arriver....Par rapport au Bouddha qui lui a donné des tonnes de méthodes pour pouvoir suivre le chemin que lui.

Je ne connais pas son histoire mais quelqu'un m'a dit qu'ilm était un éveillé "sauvage", c'est à dire qu'il n'aurait pas lui même suivi d'enseignement, ce qui expliquerait qu'il ne puisse pas en donner....

Qu'est ce que vous en pensez ?


"je ne connais pas son histoire"



moi non plus et je te remercie d'avoir soulever ce point d'interrogation car il m'a obligé à aller voir de plus prés des informations sur cet homme

voici ce que j'ai trouvé amis :

Jiddu Krishnamurti



Jiddu Krishnamurti, né à Mandanapalle (Andhra Pradesh) le 11 mai 1895 et mort à Ojai (Californie) le 17 février 1986, est un philosophe et éducateur d'origine indienne.
Sa pensée était fondée sur la conviction qu'un changement fondamental dans la société
ne pouvait émerger que d'un bouleversement radical dans l'individu,
puisque la société est le produit des actions réciproques de ses
membres. Un tel changement devait passer par une sorte de mutation de ce qu'il appelait parfois le « vieux cerveau conditionné de l'homme »[1] afin d'accéder à une vraie liberté que ni les religions, ni l'athéisme,
ni les idéologies politiques ne sont capables de produire, puisque,
selon lui, les uns comme les autres agissent toujours « en réaction » à
quelque chose d'autre.

Biographie


Krishnamurti est né dans une famille de brahmanes de l'Andhra Pradesh. En 1909, il rencontra C.W. Leadbeater sur une plage privée au siège de la Société théosophique à Adyar, un quartier de Chennai. Il étudia par la suite auprès de Leadbeater et d'Annie Besant qui dirigeaient à cette époque la Société théosophique, et qui voyaient en lui un « véhicule » pour l’ « Éducateur du monde » qu'ils attendaient[2].
Devenu jeune homme, il désavoua cette idée qu'il serait un nouveau messie et dissout l'organisation mondiale établie pour le soutenir, appelée « l'Ordre de l'Étoile »[3].
Il consacra alors le reste de sa vie à voyager à travers le monde,
s’adressant à des groupes aussi bien qu'à des individus intéressés par
ses idées et qui firent rapidement de lui une attraction inhabituelle
en son temps par la distance parfois virulente qu'il prenait avec les
religions et les gourous, même s'il finissait, inévitablement, par être perçu lui-même comme tel[4].
Il se défendait de constituer un système philosophique ou intellectuel,
bien que les transcriptions de ses discussions représentent finalement
une somme d'ouvrages très importante.
À l'âge de 90 ans, il s’est adressé aux Nations unies sur le sujet de la paix et de la conscience et a reçu la Médaille de Paix de l'ONU pour 1984[5].
Son dernier entretien public eut lieu à Madras, en Inde, en janvier 1986, un mois avant sa mort chez lui, à Ojai, en Californie.

Krishnamurti, penseur ? gourou ? philosophe ? éducateur ?


Krishnamurti était connu pour critiquer la pensée, la religion et la
philosophie. Ce qui lui faisait répondre, quand on le questionnait sur
son statut, qu'il n'était ni un penseur, ni un gourou, ni un philosophe[6][7][8].
Krishnamurti est à l'origine de plusieurs écoles : de la KFI, Krishnamurti Foundation Trust en 1968[9], du Centre éducatif Krishnamurti de Brockwood Park en 1969[10] et d'Oak Grove à Ojaï en Californie en 1975[11]. Plusieurs écoles ont été ouvertes en Inde, à Rishi Valley[12], et Rajghat Besant[13], auxquelles il rendait visite tous les ans. Une autre école a été créée à Wolf Lake au Canada.
Selon Krishnamurti, leur vocation était de susciter l'apparition d'une
nouvelle génération d'êtres humains, libre d'égocentrisme et de
permettre à la fois à l'enseignant et à l'enseigné d'explorer non
seulement le monde du savoir mais aussi leur propre pensée et leur
propre comportement[14].

Bibliographie


Krishnamurti a fait l'objet de plusieurs biographies en anglais dont
l'une, écrite par Radha Rajagopal Sloss, est en cours de traduction en
français.
Un cours universitaire en Sciences de l'éducation a été donné par le
Professeur René Barbier, à l'université Paris 8, pendant de nombreuses
années


Causeries et ouvrages de Krishnamurti La période - 1911-1928

Le Service dans l'éducation (1911),


je vais essayer de me procurer ce livre certainement plein d'enseignement sur la pensée éducative de cet homme

Floraison

Admin
Admin


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  Tâm Chân Hanh le Jeu 19 Fév - 1:39

Le chemin que prone Krisnamurti (dont la philosophie est assez difficile à comprendre pour moi aussi) est me semble t'il celui de notre propre experimentation (soyons notre propre maître)

il y a un partage ... ici

http://www.new.facebook.com/profile.php?id=1116698830&ref=profile#/note.php?note_id=77309755808

Bien à toi

Michel

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour De Jiddhu Krishnamurti

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum