Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



«Mens agitat molem» (c’est l’esprit qui fait mouvoir la matière).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

«Mens agitat molem» (c’est l’esprit qui fait mouvoir la matière).

Message  floraison le Lun 12 Avr - 23:43

S’éveillant à soi-même, l’homme s’est éveillé à D.ieu. S’éveillant à D.ieu, il s’est éveillé à Soi, au-delà de D.ieu et de Soi !

Soudain, dans un seul espace indistinct, le dehors et le dedans ne font qu’un ! Dans le Silence, la Présence ! Jaillissement du souffle, ouverture de l’Ouvert !

Au dedans du dedans, dans le silence le plus profond, irradie la flamme immortelle. Plénitude ici, plénitude là, plénitude plus intérieure que soi-même. Plus Vrai et Plus Réel que le Vrai et le Réel !

Tout et Rien, Plénitude vide, Plénitude du Vide, Avant le Tout, au-delà de tout…
Au-delà de Tout, quel autre Nom peut-on donner à Cela ?!

Silence !
L’Être est Vacuité ! La Vraie Parole est Silencieuse ! La seule louange, c’est Le Silence !

Alors je me tais…

t.0 אמן

Fernando Pessoa

Plus je grandis, moins je suis. Plus je me trouve, plus je me perds. Plus je m’éprouve, plus je vois que je suis fleur et oiseau et étoile et univers. Plus je me définis, moins j’ai de limites. Je déborde tout. Dans le fond je suis le même que Dieu.

Dans la nuit où sont nées les étoiles, j’ai commencé à me consteller d’être. Il n’y a pas un seul atome de la plus lointaine étoile qui ne participe à mon être.

Maître Eckhart

Dans cette divinité où l’Être est au-delà de Dieu, et au-delà de la différenciation, là, j’étais moi-même, je me voulais moi-même, je me connaissais moi-même, pour créer l’homme que je suis. Ainsi je suis cause de moi-même selon mon essence, qui est éternelle, et non selon mon devenir qui est temporel. C’est pourquoi je suis non-né et par là je suis au-delà de la mort. Selon mon être non-né, j’ai été éternellement, je suis maintenant et demeurerai éternellement. Ce que je suis selon ma naissance mourra et s’anéantira de par son aspect temporel. Mais dans ma naissance éternelle, toutes les choses naissent et je suis cause de moi-même et de toute chose.

Si je l’avais voulu, ni moi-même ni aucune chose ne serait, et si je n’étais pas, Dieu ne serait pas non plus. Que Dieu soit Dieu, je suis la cause ; si je n’étais pas, Dieu ne serait pas.


Mais il n’est pas nécessaire de comprendre cela

.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum