Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Bouddha et Jesus sont des frères

Aller en bas

Bouddha et Jesus sont des frères

Message  Tâm Chân Hanh le Lun 30 Mar - 0:53


Ce livre de Thay nous le vivons chaque fois que nous allons nous ressourcer au centre Vajra-Yogini de Lavaur dans le Tarn , et pénètrons dans cette merveilleuse chapelle dédiée à la Vierge Marie




la plus belle impression que l'on en retire est celle de ces 2 saints hommes inclinés l'un vers l'autre



Pour
maître Thich Nhat Hanh, la fraternité de Jésus et de Bouddha est une
évidence lumineuse. Il en fait l’expérience quotidienne avec le regard
et la lucidité de la pleine conscience : " Nous pouvons dire que
lorsqu’un bouddhiste rencontre un chrétien, le Bouddha rencontre Jésus.
De plus, Bouddha et Jésus doivent se rencontrer à chaque instant en
nous. Dans notre pratique quotidienne, nous avons besoin de toucher
l’esprit du Bouddha et l’esprit de Jésus pour qu’ils se manifestent.

Nous avons besoin de leurs énergies pour pouvoir embrasser notre peur,
notre désespoir et notre anxiété.
lire ici

_________________
**Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde**Gandhi
** Il y a assez sur Terre pour répondre aux besoins de tous,mais pas assez pour satisfaire l'avidité de chacun **Gandhi

Revenir en haut Aller en bas

Jésus dans le Coran

Message  floraison le Lun 30 Mar - 8:56

Jésus dans le Coran


Entretien avec le Cheikh Bentounès, propos recueillis par Bruno Solt

C. Bentounès - DR.



Pour comprendre la place de Jésus (sur lui le salut et
la paix) dans l’islam, il faut aller à la source, revenir au Coran :
message divin révélé au Prophète Mohammed (sur lui le salut et la paix).

À l’avènement de l’islam, il y avait de nombreux sujets
de division entre les différentes communautés chrétiennes (les
monophystes, les nestoriens, les priscilliens, les aryanistes...) se
réclamant du message de Jésus. Est-il fils de Dieu ? Dieu lui-même ?
Quelle place lui accorder ? Dans ce contexte le Prophète Mohammed, à
travers la révélation coranique, va honorer et réhabiliter Marie et
préciser la mission de Jésus.

Dans l’Arabie pré-islamique, deux événements majeurs,
en relation avec les chrétiens, marquent le destin du Prophète : le
premier, lors d’un voyage avec son oncle Abu Talib en Syrie à l’âge de
sept ans quand Mohammed est reconnu, à certains signes, par le moine
chrétien nestorien Bahira. Le second a lieu lors de la première
révélation du Coran au mont Hira, qui troubla le Prophète. C’est alors
un chrétien dénommé Warraka, parent de sa femme Khadija, qui lui
confirmera sa mission prophétique. On peut aussi ajouter qu’au cours de
la période mecquoise, où les musulmans étaient opprimés, le Prophète
Mohammed recommandait à ses compagnons d’émigrer vers l’Abyssinie
chrétienne, avec qui il entretenait une relation amicale. En effet, le
Négus, roi d’Abyssinie, avait entendu parler du Prophète et lu les
premiers récits coraniques parlant de Jésus et de Marie. Ayant été
touché par la vénération et le respect du Coran parlant de Jésus et de
sa mère, il accorda sa protection aux premiers émigrés de l’islam,
malgré la réprobation répétée des Mecquois avec lesquels pourtant il
entretenait un fructueux commerce. À sa mort, le Prophète Mohammed
réunit ses compagnons et il fit avec eux une prière dans la mosquée de
Médine pour le repos de son âme. Un autre événement donne à réfléchir
sur les relations entre les deux communautés. Une délégation du Najrân
(région se situant actuellement au Yémen) arriva un jour à Médine, avec
soixante personnes et à sa tête un évêque pour voir le Prophète et
passer avec lui un pacte d’alliance. Voulant prier, ils demandèrent un
lieu pour célébrer l’office. Le Prophète leur suggéra que le meilleur
lieu pour cela était sa mosquée : la maison dédiée à l’adoration de
Dieu. Et, pour la première fois, la messe fut célébrée dans l’un des lieux lesplusaintsdel’islam.©️ Moebius/Coudray/Stardom 2000

On le voit, la reconnaissance et le respect de Jésus et
de sa communauté existent dès le début de la mission du Prophète. Comme
les textes le prouvent, il existait un rapport fécond, d’une grande
richesse d’échanges tant du point de vue intellectuel qu’artistique,
commercial et spirituel, malgré les affrontements d’intérêts
politiques, économiques, qui jalonnent l’histoire, chacun utilisant ses
références religieuses et dogmatiques pour justifier sa domination.

Cela dit, quel regard porte le musulman ouvert et
sincère sur Jésus (Sidna Aissa), très souvent associé à Marie (Myriam).
De fait, Jésus est considéré comme un être spirituel exceptionnel. Le
Prophète annonce même le retour de Jésus pour les temps messianiques,
où la paix, la justice, l’égalité triompheront enfin sur terre. Donc
dans la conscience musulmane, le retour de Jésus est une espérance.
C’est la fin d’un cycle apocalyptique, le germe d’un renouveau. Dès
lors, les hommes s’uniront pour œuvrer au bien de l’humanité et
terrasser le mal.

Ce que je viens d’évoquer concerne l’aspect extérieur,
temporel, lié au sens de l’histoire. Il existe un autre aspect peu
connu : c’est celui de la place accordée à Jésus par l’ésotérisme
musulman. Celui relatif au verbe incarné de Dieu, comme le dit le
Coran, sourate 4, verset 171 :

“... Le messie, Jésus, fils de Marie est l’envoyé de
Dieu et son Verbe, qu’Il projeta vers Marie, il est un esprit venant de
Dieu...” Cela signifie qu’il est intemporel et ne peut être ni cerné,
ni connu, ni localisé. Le message spirituel de Jésus ne peut pas se
révéler à celui qui ne va pas à la source même d’où émane cette réalité
divine. Dans l’ésotérisme musulman (taçawwuf- soufisme), il y a des
stations (degrés spirituels) pour chaque prophète évoqué dans la Bible,
et dans le Coran.

La station de Jésus est particulière et parmi les plus
élevées. Son enseignement délivre une spiritualité pure, sans lien
déterminé dans le temps et dans l’espace.
Cette réalité se révèle à celui qui fait l’effort soutenu d’arriver à
cette station, à ce maqqam de Sidna Aïssa (Jésus). Celui-ci, délivre un
message extraordinaire : la force de l’amour a puissance sur tout. Par
sa naissance, Jésus nous apprend que les lois physiques et temporelles
qui gèrent la création peuvent être bouleversées, voire inversées par
le divin, telle la résurrection des morts. Notre conception du divin se
référant uniquement aux lois qui gèrent le monde manifesté est si
limitée, qu’elle nous empêche de comprendre la mission de Jésus et sa
“station”. De ce fait, son message demeure inconnu pour le plus grand
nombre. Pour les soufis, Jésus est l’émanation ou la démonstration
physique que par une voie initiatique l’être peut retrouver l’essence
universelle qui donne équilibre et harmonie au monde manifesté, mystère
de la création. L’avènement du message mohammadien vient confirmer et
révéler dans sa profondeur le contenu du message christique.

Comme le dit le prophète Mohammed : “Nul n’est plus en
droit de se réclamer de Jésus et Marie que moi-même, car entre lui et
moi il n’y a aucun prophète”. Ainsi le message mohammadien devient le
miroir révélateur de Jésus, c’est donc dans l’équilibre entre ses deux
pôles que le mystère de la vérité se dévoile à l’homme. Ce qu’on peut
encore retenir du message de Jésus, c’est que les valeurs matérielles
du monde ne sont que l’ombre trompeuse des illusions qui nous égarent
et exacerbent nos passions. À l’exemple de son entrée dans le temple
pour le purifier, Il nous invite à nous situer à la verticalité du
Divin, symbole du soleil au zénith où nulle ombre n’est perçue, où
nulle illusion n’est permise. Par là, l’homme est habité par l’esprit
divin. Quant à Mohammed, il apporte, lui, l’équilibre de
l’horizontalité, symbole du serviteur qui accepte totalement son
appartenance au divin. Il se confie à Lui, et assume cette
responsabilité d’en être le témoin dans le monde. Ainsi, l’homme habité
par le divin réalise et manifeste l’état parfait de l’homme universel.
Selon l’ésotérisme musulman, si Jésus de par sa naissance échappait aux
lois physiques de la vie, sa mort devait aussi échapper au commun. Car
il existe une réciprocité. Pour les musulmans en général et les soufis
en particulier, Jésus a été élevé à Dieu, n’étant d’ailleurs pas le
seul puisque d’autres prophètes sont dans le même cas : Élie, Idris,
Énoch... Cette élévation est une occultation mais aussi une présence,
une permanence. Il était, n’est plus, mais personne ne peut dire où il
se trouve, ni qu’il n’existe plus.

On ne peut le situer dans l’espace ni dans le temps
sans nier sa présence. Si on lui assigne une place, un rôle, une
fonction même la plus sacrée, elle demeure en dessous de la vérité
qu’il incarne, car le message spirituel de Jésus est élevé et
intemporel. Mais chacun, par une démarche intérieure de purification,
d’humilité, de pardon, d’amour, peut retrouver l’essence de ce message,
son parfum et sa béatitude.

J’ajoute qu’on pourrait aussi qualifier le message de
Jésus de radical. Il ébranle la forteresse des croyances, des dogmes,
des certitudes... notre conception limitée des choses de ce monde, qui
n’ont de réelles valeurs qu’en étant rattachées à l’essence, à Dieu.
Sans ce rattachement, les pouvoirs, les savoirs, les connaissances ne
sont qu’illusoires. Le message de Jésus ne se comprend et ne se vit que
dans l’amour absolu intransigeant et décapant.

Cette vertu, cet état d’être, sont très difficiles à
concevoir et à réaliser. Il suffit de voir comment nous vivons. Le
constat est affligeant ! Quelles sont les valeurs qui déterminent notre
époque ? Jésus est le verbe divin et les valeurs qu’il enseigne ne sont
pas celles sur lesquelles reposent notre monde. Nous ne comprendrons
son message et réaliserons cette transformation alchimique que par la
quête de ces valeurs spirituelles et chevaleresques qu’il est venu nous
enseigner. Un message prophétique où l’homme est prêt à se sacrifier
pour le bien-être d’autrui afin que la Vérité demeure parmi nous. Ainsi
il triomphe de l’absurdité de son égocentrisme, il renaît et il vit
dans le monde parfait de l’Essentiel.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum