Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Kant, le Bouddha, et les limits de la raison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kant, le Bouddha, et les limits de la raison.

Message  floraison le Lun 23 Mar - 20:21

Kant
affirmait que toute la philosophie avant lui avait été dogmatique, et
il admettait que lui-même, jusqu'à un certain point, avait été un
philosophe dogmatique ; il le fit en des termes qui sont devenus
célèbres, il dit que c'est la lecture d'un essai de Hume qui l'a
réveillé de son sommeil dogmatique. Ce qu'il voulait dire est assez
simple : il voulait dire que jusque là, les philosophes avaient employé
la raison humaine, en particulier sur des sujets comme Dieu, l'âme et
l'immortalité, sans se demander, sérieusement, si la raison humaine
était adaptée pour traiter de tels sujets. En d'autres termes, ils
avaient utilisé la raison pour traiter ces sujets sans aucun sens de
ses limites. Donc, selon Kant, un philosophe "dogmatique" est celui qui
utilise la raison pour faire des recherches sur certains sujets sans
d'abord se demander si la raison est constituée de telle sorte qu'elle
est capable d'explorer ces sujets. Un philosophe "critique" est celui
qui, pour commencer, examine ses instruments - et en particulier la
raison humaine - et essaie de voir si celle-ci est capable de traiter
les sujets qu'il s'est proposé de traiter. Donc, quand nous lisons que
le Bouddha avait une conscience critique de l'impossibilité de donner
une expression complète et définitive de la nature de la réalité en des
termes conceptuels fixes, c'était parce qu'il avait observé la raison
et ces termes conceptuels de cette manière critique.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum